Pratique

Quelques conseils utiles avant de venir à Diego Suarez

Ø     Action - Visas : Tout étranger désirant se rendre à Madagascar doit être muni d’un passeport ayant encore au moins 6 mois de validité après la date du retour. Le visa  peut être délivré à l’arrivée à Madagascar ou  en France avant le départ. Pour les documents de base se renseigner auprès de l’Ambassade malgache ou Consulat  le plus proche de vous.

Ø     Argent : Le franc malgache  a été remplacé par l’ariary depuis juillet 2003. 1€ = 3000 Ar env. Le réseau bancaire est entièrement privé et se compose des même banques dans toutes les villes. Elles sont ouvertes du lundi au vendredi de 07h30 à 11h et de 14h30 à  16h. Outre l’argent liquide, on peut se munir de chèques de voyage en euros. Les cartes  visa sont aussi très utiles pour les retraits. On trouve des distributeurs automatiques d’argent liquide dans les banques.

 

Ø     Marchandage : Règle absolue : toujours négocier un service au départ et ne payer qu’après. Ceci est valable pour les taxis, les excursions et les guides en particulier. Toujours se  renseigner sur les prix  "normaux" et se méfier de certains tarifs "spécial vazaha" parfois exorbitants.

Ø     Climat : Saison sèche d’avril à octobre avec une période d’hiver austral de juin jusqu'en août et saison des pluies de novembre à mars.

Ø     Vêtements : Confortables et décontractés. Prévoir un vêtement de pluie (Kway) et des petites chaussures genre tennis pour les excursions. Ne pas oublier les produits répulsifs pour les moustiques. Pendant l’hiver austral prévoir  une petite laine et un pantalon pour la visite de la Montagne d’Ambre. Le soleil tape fort à Diego Suarez alors n’oubliez pas vos crèmes solaires, lunettes, chapeaux…

Ø     Transports : Taxi-ville pour une course, compter de 1000Ar la journée à 1500Ar à partir de 20h.

Ø     Restaurants : Les repas sans boisson varient de 10000Ar à 40000Ar et plus

Ø     Vol : Air France et Air Madagascar. Il est avantageux d’arriver sur un vol Air Madagascar. La réduction sur le prix du vol intérieur est conséquente. La durée du vol est de 11h de temps et il y a en général une correspondance pour Diego Suarez dans la matinée.

 

    Conseils médicaux et sanitaires 

Ø     Avant le départ : Il est expressément conseillé d’aller voir son médecin et de vérifier que ses vaccinations sont à jours. En cas de séjour prolongé en brousse, les vaccins contre le tétanos, la typhoïde et les hépatites A et B sont conseillés.

Pour les médicaments, ne pas se charger : il y a 5 pharmacies bien achalandées à Diego Suarez et l’on y trouve tout à l’exception des médicaments spécialisés (diabétiques, etc.)

Ø     Précautions sanitaires : Les précautions à  prendre sur place sont communes à presque tous les pays tropicaux. Evitez les piqûres de moustiques désagréables certes, mais surtout vecteur de l’agent de paludisme. Utilisez donc moustiquaires ou air conditionné, insecticide, serpentin à brûler et chemises à manches longues.

Ø     Les baignades : Résistez à la tentation de baignade dans les lacs, rivières et rizières, très souvent infestés de bilharzies, parasites redoutables s’attaquant au système urinaire ou digestif.

Ø     Les boissons locales : Ne buvez l’eau qu’en bouteille cachetée et méfiez-vous des crudités.

Ø     La sécurité : Diego Suarez est une ville particulièrement tranquille et sure. Il faut néanmoins respecter les règles élémentaires lorsque l' on voyage : ne pas montrer qu’on a de l’argent, éviter de sortir des liasses de billets et être très discret, toujours se munir d’une pièce d’identité et d’une photocopie de passeport, en dehors des sentiers battus prendre avec soi un guide local.

Ø     La prostitution : Activité assez répandue dans la ville. Il est préférable de s’informer et de se prémunir (nombreuses MST et SIDA)

 

Ø     Formalités d’exportation : Pour protéger le patrimoine national, certains objets nécessitent une autorisation pour les services suivants :

- Plantes vives : Service des Eaux et Forêts, Nanisana

- Légumes, fruits et plantes séchées : Services Phytosanitaires (Poste de Tsaralalàna ou Aéroport d’Ivato)

- Pierres brutes : Ministère du Commerce, Service contrôle économique, Ambohidahy.

Ø     Formalités de sortie : Les animaux et plantes sont interdits à l’exportation. Les espèces menacées d’extinction, suivant l’annexe 1 de la convention sur le Commerce International des  Espèces de Faune et de Flore : tous les  lémuriens, le Dugong dugong, la Tortue radiée, la Tortue à éperon, tous les chelonidae (toutes les tortues de mer), le Boa, la grenouille rouge d’Antongil, etc. Les orchidées et toutes les espèces d’Euphorbiacées, Didiéracées, Pachypodium, Apocynacées.

Objet du patrimoine national : Tous les objets authentiques (ex : aloalo, volet zafimaniry), objets et anciens documents.

 

Retour haut de page

 Angle rues Rigault et
 Gauche
 -- 201 Diego Suarez --
 MADAGASCAR

00261 32 02 783 81 / 00261 32 41 420 14 / 00261 32 54 771 14

Facebook    Youtube